Concours Photographier au quotidien avec Anne-Laure Jacquart

Concours Photographier au quotidien avec Anne-Laure Jacquart (ici)

Comme annoncé dans ma présentation, voici ma première participation au concours d’Anne-Laure. J’ai atterri sur son blog en me documentant sur les bases de la photographie sur des sites. J’ai lu un commentaire élogieux à propos de son premier livre « Composez, réglez, déclenchez! La photo pas à pas » et dans un premier temps, je suis restée à surfer sur les nombreux articles qu’Anne-Laure publie(je ne les ai d’ailleurs pas encore tous lu).

Ce que j’ai le plus appris grâce au site d’Anne-Laure?

A me (re)trouver, regarder d’un autre œil ce qui m’entoure, être créative…

J’ai eu beau lire deci delà les règles de composition de la photographie, c’est bien Anne-Laure(et ses fabuleux commentaires dans son photodiary) qui m’ont appris à « PENSER » une photo. Elle écrit de manière fraiche et limpide, cela coule tout seul, cela décante tout seul aussi.

J’ai commandé son 2ème livre (remasterisé à l’occasion des vacances) afin de l’emporter partout avec moi (salle d’attente du médecin, au jardin, dans mon sac, sous la couette pendant mes insomnies…) et j’ai ensuite découvert ce concours.

PREMIÈRE PHOTO proposée:  « la petite fille à l’appareil rose ».

Lallie concours final horizon redressé

 

Et maintenant je commente façon « Anne-Laure »…du moins j’essaye:

L’histoire de cette photo commence avec une princesse qui décide de sortir au jardin en ce fabuleux mois de juin (admirez sa plus belle tenue estivale au passage). Sa mère, la Reine  surveille observe alors ce drôle d’insecte papillonner et butiner de long en large et saisit là l’occasion de capturer l’essence fraîche et colorée de cette vision. La princesse réclame aussi son attirail(tel est pris qui croyait prendre).

Dix minutes s’écoulent avant que je ne tilte: je tiens peut être là une photo du quotidien?

Après tout, mon quotidien, ce n’est pas les vacances à la montagne ni au Canada, ce n’est pas non plus la mer et le sable…MON quotidien, c’est celui de mes enfants! Je tourne autour d’eux, je vis en respectant le rythme de ces deux petits bouts qui ont des besoins bien différents de ceux des adultes.

Me voici donc dans mon quotidien avec un sujet et un fond, je cherche à composer une photo de Princesse qui photographie le livre  « Photographier au quotidien avec ALJ » mais soit le livre est surexposé, soit c’est l’écran de l’appareil photo rose.

Finalement, je deviens sujet pour la Princesse et je tente de tenir le livre à bout de bras pour attraper ce paparazzi en herbe. L’effet « livre qui lévite » est assez spécial mais j’ai flashé sur l’ensemble coloré de cette vision POP POQ (photographier au quotidien pour ceux qui ne suivent pas…) et ce n’est que sur l’ordinateur que j’ai observé de troublantes similitudes.

Je suis juste un peu déçue d’avoir le titre trop coupé lors de la prise de vue, j’aurais aimé garder « HIER au quotidien LAURE Jacquart ». Il y a aussi la pochette qui est floue, une jonction du muret qui coupe la tête de la princesse, une autre qui lui coupe le bassin. Cependant, la raie de sa coiffure lui coupe aussi le visage en deux…

En post traitement:

1redresser l’horizon 2recadrer 3ajuster la balance des blancs 4augmenter la saturation du pantalon.

En composition:

Beaucoup de paires dans cette composition qui se répondent en lignes horizontales ou verticales

– la petite fille à la robe jaune(livre) face à la grande fille au pantalon jaune(j’aime le côté garçon manqué des filles)

-la bouée ronde(livre) face à l’objectif rond de l’appareil photo

-les pierres grises des pavés(livre) avec les pavés gris de l’allée

-le vase rose fluo(livre) avec l’appareil rose fluo

-le bleu de l’eau de la piscine(livre) avec le bleu foncé du muret

-les nuages reflétés dans l’eau(livre) avec les nuages dessinés sur le muret

-le titre violet(livre) avec le blouson violet

-l’imprimé de la bouée(livre) avec l’imprimé de la pochette

-l’imperméable violet avec les bottes violettes.

On retrouve plusieurs formes arrondies: bouée, objectif, boucle de la lanière enroulée, manches du manteau, bouton rond du gilet vert.

Dans les lignes directrices, le cœur fléché mène à la fermeture éclair, en parallèle aux lignes verticales du livre ou du poteau bleu du muret. L’herbe dans le coin gauche en bas mène vers les pierres de l’allée qui redescendent vers le coin droit en bas, cela permet d’entourer la princesse.

Il y a un clin d’œil à l’autoportait robot d’Anne-Laure je trouve, pas vous?

Voici les coulisses de la prise de vue :

juin 2013suite2 200 juin 2013suite2 206

et la participation d’une princesse mineure au concours avec son Nikon S30.

DSCN0642

 

5 thoughts on “Concours Photographier au quotidien avec Anne-Laure Jacquart

  1. Elle est top cette photo ! les couleurs sont vraiment mises en valeur … celles du livre rappellent celles des vêtements de la p’tite fille !

    • adminLallie

      Je vous remercie! Je vois que vous avez un site avec de bien belles photos également et une décoration épurée écolo bien sympa! Je vais suivre cela de près. Quant à cette photo de la petite fille à l’appareil rose, ce fût un pur mais heureux hasard…

  2. j’avais déjà repéré cette image dans les photos du concours et l’avais trouvée sublime et très réussie au niveau de la composition et des couleurs… je suis aujourd’hui ravie d’être tombée par hasard sur ton blog, que je trouve très chouette!

    • adminLallie

      Je te remercie, cela me fait vraiment plaisir et m’encourage à continuer. J’ai parcouru ton site, je n’ai pas encore tout vu mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour ta fille qui tient le nuage!

  3. […] Lallie avait elle-même commenté sa prise de vue et analysé finement son image lors de la soumission de sa photo. Vous saurez tout en allant sur son blog. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>