Photo-thérapie: thème 1

Photo-thérapie: thème 1 l’objet fétiche!

Alors que je découvre ce projet, déjà quatre thèmes ont été proposés. Je pourrais prendre le train en marche mais voilà, je suis de celles qui ont besoin de suivre l’ordre des choses…hum hum…par exemple, si je lis un magazine, ce sera toujours en partant de la première page.

Entrons directement dans le vif du sujet(vous l’avez compris, mes loupiots sont dans les parages)et découvrons mon objet fétiche!

J’ai longtemps réfléchi car finalement, depuis que je suis maman, je n’ai plus vraiment d’objet fétiche: je me suis attachée à ces bouchons plus qu’à des objets!!! Avant j’aurais pu vous parler de ce pendentif autour du cou qui lors d’oubli ou de perte me faisait voir la fin du monde ou encore de mon piercing au nombril qui m’habillait en toutes circonstances(et que mon ostéopathe m’a fait enlever car il sur-stimulait le méridien création?!??), mais aujourd’hui, je n’ai plus d’objet fétiche.

Alors j’ai encore réfléchi(désolé Marie mais l’évidence c’est que je n’ai pas d’objet fétiche) et j’ai cherché l’objet dont je ne peux me passer chaque matin, celui dont j’ai besoin chaque soir et qui me façonne chaque nuit: MON LIT!

Photothérapie thème 1 objet fétiche Lallie

Mais qu’a-t-il de spécial ce lit? Rien au premier abord. Sauf qu’en fait, je ne sais pas dormir ailleurs que dans mon lit!!! M’endormir en auto? Je n’ai jamais pu…M’endormir au cinéma ou devant la télévision? Cela m’est arrivé une fois: je n’ai jamais vu la deuxième heure de Matrix…M’endormir pour une sieste? Comment fait-on? Franchement, je m’allonge mais rien ne vient…enfin si: les mille projets à faire qui sont logés dans un coin de ma tête! Dormir chez des amis ou sur mes lieux de vacances? Un supplice car je ne dors que d’un oeil!

Pour cette histoire de lit, je suis en quelque sorte la Princesse au petit pois: un pli sur le drap et je ne trouve pas le sommeil.

Bon, la nuit dans mon lit, tout n’est pas rose non plus:les insomnies me guettent quand ce n’est pas les enfants qui me réveillent. Mais voilà, si je suis réveillée, je suis chez moi:une tisane ou un verre de lait, une lecture et je me recouche…dans MON LIT!

Et puis mon lit, je le partage! Mon lit, c’est le coin des câlins avec mes chats, avec mon mari(il est arrivé après les chats dans ma vie, ce qui explique l’ordre de citation, hihihi), avec mes enfants. Par contre, je ne le partage pas avec une tierce personne et j’ai feng shuisé la chambre: 2 oreillers pas un de plus,des couleurs fuchsia ou rouge, des coeurs… il en va de la sauvegarde de mon couple!

Mon lit, c’est le coin tendresse en cas de cauchemars (aussi bien les enfants que moi…il n’y a que mon mari qui ne se souvient guère de ses rêves), en cas de maladies (ce qui explique l’oreiller et la couette dépareillés sur la photo) ou de tristesse(Mon Lit=mon refuge).

Mon lit, c’est intime mais il est devenu publique à la naissance de mes enfants: « Et ta nuit? ça s’est passé comment? Tu ne devrais pas cododoter, tu ne devrais pas allaiter tes enfants la nuit. »

Mon lit, c’est ma sérénité: il est inscrit dans une chambre à l’ambiance zen: pas de télévision ou d’ordinateur, les téléphones réveils sont en mode avion, je suis sensible aux ondes:j’ai facilement des maux de tête. Et puis de toute façon, faute de place nous n’avons pas de tête de lit…

Bref Mon Lit, c’est mon objet régénérant que j’ai grand plaisir à retrouver le soir et grand mal à quitter le matin!

J’espère avoir respecté les contraintes de ce premier thème…

A demain pour le thème 2!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>