Projet 365: en 2014, je t’encadre! Dernière semaine d’avril.

avril22Toujours sa passion pour les « pinpins »…

Ce livre aide à travailler la pince pouce-index et doser la force nécessaire pour tirer et maintenir ouvertes les languettes. Un animal caché apparait, ce jeu coucou caché est l’idéal pour les périodes d’angoisse de séparation(le plus souvent à 9 et 18 mois).

 

avril23Une période rigolote: la princesse veut se marier avec moi car elle est « amoureuse de moi » (la théorie obsolète de Freud au sujet du complexe d’œdipe – vouloir se marier avec son père – est remise en cause par les recherches récentes).

Ce jour là, elle a demandé à ce que je me coiffe comme elle, avec exactement les mêmes couettes…Il ne faut pas grand chose à ces enfants pour leur faire plaisir au final!

 

avril24Sortie en famille pendant les vacances: une matinée à Gymboree dans une salle de motricité à la disposition des familles, avec ou sans l’animatrice psychomotricienne. Pour ceux qui ont suivi l’article de nos mésaventures avec la micro-crèche , sachez que Gymboree m’a conquise depuis longtemps avec leur talent au service de l’enfant.

avril25Dans la chambre de nos enfants, il n’y a pas de jouets. Nous avons mis une étagère au sol avec quelques peluches et beaucoup de livres, essentiellement sur le thème du sommeil ou de la nuit. Il y a aussi les histoires découpées dans les revues parentales que j’ai plastifiées: elles sont courtes et faciles à lire (ce qui plait à mon mari) avec tantôt des jeux de mots tantôt une petite morale.

Bon, il ne reste plus qu’à expliquer au petit prince que ce n’est pas la « bonne » manière de parcourir les livres…

 

avril26Youpi, une petite sortie à la mer (en compagnie de Madame la coccinelle)!

 

avril27Une sortie au musée archéologique avec au programme poterie, peinture rupestre et promenade dans le village.

J’en profite pour vanter ma poussette, s’il y a un seul investissement à faire en puériculture, c’est celui-là! J’ai porté ma première en écharpe, mon deuxième un peu également mais il est vite devenu costaud et lourd. Si vous ne vous promenez jamais plus de vingt minutes et restez en ville pas besoin d’une poussette tout terrain lourde et encombrante dans le coffre, mais si vous souhaitez suivre comme moi votre aîné qui se balade à poney dans les champs ou traverser les dunes, la boue ou les pavés, c’est un outil qui facilite la vie de maman et la sortir du coffre ne parait plus un calvaire en regard des services rendus. Elle n’est jamais de trop: si mes enfants veulent descendre et marcher, j’y place alors mon sac et nos manteaux (elle me sert même de chaise à destination) mais a contrario, si la sortie se prolonge et que les petites jambes n’accusent plus les kilomètres, il y a de la place pour deux!

 

avril28Sortie au parc puis en forêt: le plaisir simple de dévaler la colline.

 

avril29 Sortie dans un parc de jeux couvert: je ne suis pas à l’aise dans cet environnement où cela fourmille de tous côtés mais comme les enfants peuvent tester leur limites corporelles et physiques en toute sécurité sur ces gros tapis, une exception est possible un jour de pluie…

Bon, la princesse s’est quand même blessée deux fois, les risques de collisions entre enfants qui courent restent réels.

avril30

« Tiens maman, je t’ai fait un gâteau au chocolat et à la vanille ».

(Et pour ce faire, elle dépouilla nos malheureuses poulettes…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>