dirty dancing logo

Ma place est dans la salle de Dirty Dancing Bonne année

Les attentats s’ils m’ont fragilisée, ont surtout égratigné ma carapace d’hypersensible agoraphobe.

Et sous la carapace, cette envie de vivre chaque jour encore plus fort, plus intensément, plus en accord avec mon corps et avec les autres (en acceptant chaque regard).

Les attentats ne m’ont pas fait remettre des pantalons ou me cacher: au contraire, j’ai ressenti l’envie de dévoiler mes jambes chaque jour parce que ce n’est pas dans mon cercueil que je le ferai…

jambes vintage

J’ai envie de vivre pour moi aussi, parce qu’être maman avec pour unique centre d’intérêt ses enfants, c’est bien triste pour eux… J’écoute à nouveau la musique, je danse à nouveau au milieu de mon salon et les enfants en redemandent!

Je fais d’ailleurs plus d’autoportrait ces derniers temps… Je me retrouve après la fatigue post-grossesse et des soucis de santé.

Je ne suis pas beaucoup sortie ces dernières années entre l’épuisement d’une maman au foyer et le besoin de profiter chaque seconde des jeunes années de mes bébés…

Hier soir, j’ai emmené ma sœur en soirée pour son anniversaire: une destination surprise pour un moment privilégié intergénérationnel (nous avons 14 ans d’écart).

DIRTY DANCING

dirty dancing logo

C’est un spectacle qui adapte le film culte, film lui-même intergénérationnel (tous les âges étaient réunis dans la salle comble). Difficile tâche que d’adapter ce bijou, mais pari réussi grâce aux talents des chanteurs, danseurs et musiciens qui font oublier l’humour décalé des textes ou les projections d’arrière plan improbables (merci pour le fou rire avec cette scène du porté dans l’eau).

L’une des phrases que dit la danseuse professionnelle s’adapte bien à mon nouvel état d’esprit: « Si le Bon Dieu vous a donné une paire de nibards, c’est pour les secouer ! »

En plus soft, je dirais que si j’ai atterri dans ce corps, il faut que j’apprécie celui-ci, que j’en prenne soin (santé et sport) et que je l’accepte en assumant mes attributs féminins. Je peux très bien me retrouver paralysée ou amputée des deux jambes du jour au lendemain…

En allant sur le site du spectacle , j’ai vu qu’ils parlaient de ce mouvement:

Alors voilà, en cette veille de nouvelle année, je suis allée dans une salle de concert, je me suis éclatée et j’ai la ferme intention de continuer en 2016 ! Un spectacle est là pour divertir, pour se changer les idées alors n’hésitez pas…

Le rire est contagieux, les sourires aussi alors en 2016, je souhaite que nous décidions tous LA PAIX en partageant le bonheur face à ceux qui veulent semer le malheur…

BONNE ANNÉE à vous tous

dirty dancing envol l                             Envole-moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>